lundi 19 février 2018

La spécificité humaine: la néoténie. Partie 2) Implications anthropologiques de la néoténie

Mise à jour, 29-08-2019

Je laisserai de côté les implications psychologiques de la néoténie qui sont, cependant, essentielles pour comprendre la psyché (l'âme) humaine:"La naissance prématurée et la dépendance prolongée sont les faits dominants de la psychologie humaine." (Christopher Lasch, Le moi assiégé, p. 171) Je renvoie à la partie 2 du sujet, En quel sens l'humain est un être de culture?, où la chose a commencé à être traitée.

Notions du programme en jeu: la culture, la technique, l'art, le désir, le langage, l'histoire.

Ce que nous appelons ici "implications anthropologiques" est tout ce qui relève de la culture et qui va faire de l'être humain, au sens le plus fort du terme, un être de culture. On peut tirer au moins trois implications absolument fondamentales qui vont nous permettre de mieux comprendre encore ce à quoi nous avons affaire avec lui du fait de sa néoténie. Au bout du compte, les enjeux d'ordre pratique, au coeur de la néoténie humaine, commenceront à apparaître...

samedi 17 février 2018

La spécificité humaine: la néoténie. Partie 1) La néoténie ou l'inachèvement biologique de l'être humain

Ceci constitue la version "élément du cours" de ce que j'ai développé dans la première partie du sujet de dissertation, En quel sens l'homme est un être de culture? Je commencerai les éléments du cours, après le traitement de la question inaugurale, Qu'est-ce qu'un enseignement de philosophie à vocation émancipatrice,  par là, car j'en suis arrivé, depuis un certain temps déjà, à la conclusion que la néoténie est la notion fondamentale d'où il faut partir pour comprendre quelque chose à la singularité de la condition humaine et apercevoir les immenses implications qu'elle aura sur tous les plans de notre existence.
Notions du programme en jeu: la culture, la technique, la politique, la société, le vivant.