samedi 25 avril 2015

2) Philosophie de la monnaie. Monnaies primitives vs monnaie officielle moderne

Notions du programme en jeu: les échanges, la société. 


Special purpose money primitives vs all purpose money moderne
Une monnaie peut remplir différents usages.  Elle peut donner lieu à un usage en échange: c'est son usage marchand;  elle sert à acheter et à vendre des biens et services. Elle a aussi un usage  en paiement: l'argent sert par exemple à payer des impôts, taxes; amendes etc. Elle a encore un usage comme  réserve de valeur: la monnaie peut être stockée  et  accumulée; c'est ce que l'on appelait autrefois le trésor; enfin elle a un usage  comme étalon, elle est l'unité de mesure de ce qui vaut comme le mètre est l'unité de mesure des longueurs; c'est peut-être son usage le plus fondamental, celui d'unité de compte. En ce sens, "ce que nous appelons "monnaie" n'est absolument pas une "chose", c'est une façon de comparer les choses mathématiquement, proportionnellement- de dire que 1 de X équivaut à 6 de Y. A ce niveau, elle est probablement aussi ancienne que la pensée humaine." (D. Graeber, Dette, pp. 66-67)  Nous voyons alors que les monnaies primitives sont très différentes de la monnaie moderne. On peut reprendre ici la distinction que faisait Polanyi entre monnaie à usage spécifique et monnaie pour tous usages.  Même si elle a pu être critiquée, et devrait être quelque peu relativisée, elle me semble quand même conserver, dans le fond, une valeur opératoire d'une grande portée.